A l’époque

Toute petite maison perdue au milieu du vignoble bordelais, elle permettait à une famille de vivre en complète autarcie ; une étable pour quelques bovins, un pressoir pour payer le métayage et assurer sa consommation personnelle ; un jardin potager (bio s’il vous plaît ! ) avec pour seul engrais le fumier de l’étable ; celle-ci assurait la nourriture familiale ainsi qu’une force de traction pour les travaux agricoles ;

une pièce commune au rez de chaussée avec une cheminée en pierre maintes fois repeinte pour donner un peu de fraicheur à cette pièce un peu sombre ; la fumée noire disparaissait ainsi sous la peinture ; normal pour une cheminée qui fonctionnait en permanence ; double casquette pour cette  cheminée ; cuisinière le jour et chauffage la nuit ;

la cheminée, oct. 2009

 

sous la petite fenêtre un évier avec un écoulement directement sur la petite cour pavée ;

ancien évier boniveau

 

je vous expliquerai par la suite de quelle façon nous l’avons restauté et vous montrerai aussi la magnifique pièce que j’ai déniché ; et que IL a fait restaurer

l’escalier de bois montait à une  chambre destinée à la communauté ; vaste pièce éclairée par des fenêtres ouvertes sur le sud ; logique comme orientation, mais extrêmement bien pensé  ;

cagibis-sous-lescalier-580x773

 

voila à quoi, nous nous sommes attelés ; restaurer cette petite maison en utilisant les anciennes dépendances pour nous permettre de nous aussi, nous installer en famille ;